Noël en Islande: une fin d’année dans le Nord | Icelandair
Pingdom Check
12/06/2023 | 11:00 AM

Noël en Islande: une fin d’année dans le Nord

Comment fêtez-vous Noël en périphérie du Cercle arctique, à une période de l’année où la lumière brille pendant moins de 5heures par jour? C’est une très bonne question.  La réponse la plus évidente, c’est en illuminant la maison et en profitant de l’atmosphère feutrée de la saison! 

Les Islandais attachent une grande importance aux illuminations de Noël, et décorent fastueusement leur maison et leur jardin au début du mois de décembre. Le défilé multicolore se poursuit généralement jusqu'à la fin de l'année et contribue à égayer le moral de la population pendant la saison hivernale toujours plus morose.

Mais un Noël en Islande, c’est bien plus que cela. Ce sont les illuminations, la musique, le folklore et les traditions qui rendent cette période en Islande unique. 

ICE_88154_Livingroom.jpg

Les traditions de Noël en Islande

De nombreuses traditions de Noël en Islande ne vont pas dépayser les voyageurs américains et européens, telles que les sapins de Noël qui décorent le salon, les grandes réunions familiales et les chants de Noël.  

Ceci étant dit, certains aspects du Noël islandais le singularisent et lui confèrent un charme et une atmosphère uniques. 

Les illuminations de Noël

Les bougies étaient autrefois la seule forme de décoration dont disposait la plupart des Islandais. Les bougies de suif - fabriquées à partir de graisse de bœuf ou de mouton fondue - brûlaient avec intensité pendant la période de Noël.  

Ces lumières étaient généralement réservées aux grandes occasions, et suscitaientun esprit festif chez les Islandais, tout en rendant l’hiver impitoyable un tout petit peu plus supportable.  

Au début du XIXème siècle, de nombreux enfants recevaient une bougie en guise de cadeau de Noël. Selon toute vraisemblance, cette tradition explique pourquoiKertasníkir (le voleur de bougies), qui est l’un des 13 lutins coquins, se rend en ville le 24décembre. 

Downtown Reykjavik, in Austurvollur park square, lit up with festive cheer and families gathering around a large lit up Christmas tree Le sapin de Noël d’Oslo à Austurvöllur, Reykjavik. Crédit photo: Visitez Reykjavík/Ragnar Th.

Les dédicaces radio

Autrefois, il fallait un certain temps pour qu'un message atteigne sa destination. Le voyage était long et pénible, car il fallait se frayer un chemin dans une nature sauvage sans routes goudronnées.  

La création de la radio nationale, RUV, en 1930, a permis aux Islandais de se doter d'un moyen de communication collectif. Très vite, la lecture des vœux de Noël s’est faite sur les ondes. 

Destinée à l’origine aux parents éloignés, la lecture et l'envoi de vœux de Noël sur les ondes est vite devenue une tradition culturelle.

Aujourd’hui encore, la quasi-totalité des programmes radio du 23décembre  est consacrée aux vœux de Noël, suivis par de nombreux Islandais. 

Web_image-ICE-86821-IS-Jolamynd-2560x1440.jpg

La musique de Noël islandaise

Si vous écoutez la radio en Islande, vous remarquerez que les ondes sont généralement envahies par de la musique de Noël dès le début du mois de novembre.  

Bien sûr, les Islandais ont leurs propres chants de Noël, qui vont des airs folkloriques festifs transmis de génération en génération, aux chansons pop italiennes, britanniques et américaines adaptées et/ou traduites en islandais. 

Les chansons folkloriques traditionnelles

Les airs folkloriques ne connaissent pas de frontières, donc de nombreux chants de Noël, chantés par les enfants et les parents pendant les Fêtes de Noël en Islande, ne sont que des versions locales d'airs connus dans toute l’Europe et au-delà.

Parfois, les paroles qui ont fini par être couchées sur du papier après des siècles de transmission orale, donnent plutôt l'impression d'être le fruit du jeu du téléphone arabe. 

Voici une traduction approximative du chant de Noël traditionnel «Jólasveinar ganga um gólf» : 

«Les lutins de Noël se pavanent,
un bâton doré à la main
Leur mère balaie le sol
et leur donne une fessée.»

Chacun est libre d'interpréter les paroles à sa guise, mais le charme de ce chant réside dans sa nature libre et son déroulement. 

La musique de Noël islandaise moderne

Au cours des dernières décennies, les musiciens islandais ont pris l’habitude d’adopter des chansons étrangères et de les présenter comme de la musique de Noël islandaise, même lorsque la chanson d’origine n’avait rien à voir avec les fêtes de fin d'année.  

Souvent, ces chansons sont empruntées à la scène musicale italienne et adaptées aux goûts de l’auditeur islandais.  

Vous pouvez découvrir certaines musiques de Noël islandaises sur Spotify et voir si vous reconnaissez quelques airs. 

Les traditions culinaires de Noël en Islande

Les Islandais aiment savourer divers plats et boissons de saison au cours des semaines précédant Noël.  

Les familles préparent souvent diverses sortes de biscuits et consomment la boisson nationale préférée de Noël : Malt og appelsín. Il s'agit d’un mélange de Maltextrakt produit localement, une boisson maltée, et de l’Appelsín, un soda à l'orange.  

Les Islandais savourent ces gourmandises tout au long de la saison des fêtes, les dégustent avec leur famille et leurs amis dans la chaleur de leur foyer. 

De nombreux Islandais apprécient également certains évènements particuliers. Citons notamment la confection du laufabrauð islandais et la dégustation d’un poisson appelé raie à Þorláksmessa. 

AdobeStock_237422275.jpg

Þorláksmessa

Le 23décembre ou jour de la fête deÞorláksmessa, de nombreux Islandais se régalent de raie fermentée en l’honneur de Þorlákur helgi, saint du XIIème siècle décédé et canonisé ce même jour en1193.  

Cette célébration peut sembler inhabituelle, mais le 23 décembre était considéré comme le dernier jour de l'Avent en Islande, un jour qui marquait la fin d'une période de jeûne. Traditionnellement, on ne consommait pas de viande avant le début de Noël.  

Mais participer à la célébration deÞorláksmessa n'est pas pour les âmes sensibles. Ce plat traditionnel à base de poisson dégage une odeur âcre qui imprègne à la fois l'endroit où il est cuit et les cheveux et vêtements des convives.  On dit que la dégustation de ce poisson odorant rendait le repas de Noël encore plus appétissant. Peu importe son odeur, la tradition l’emporte. 

Laufabrauð

Une autre tradition de Noël typiquement islandaise est la fabrication et la dégustation d'un pain plat fin et croustillant appelé laufabrauð (qui se traduit par "pain à feuilles", un nom qui fait référence à l'aspect feuillu de l'aliment).  

Les familles se réunissent pendant l'Avent pour créer de magnifiques motifs décoratifs sur leurs laufabrauð, ce qui prend beaucoup de temps, et la confection de ces délicieuses pâtisseries est une véritable affaire de famille. En effet, le laufabrauð est  devenu un ingrédient essentiel du repas de Noël dans de nombreuses familles islandaises.  

Les visiteurs en trouveront dans les supermarchés et les boulangeries, mais ceux qui souhaitent se lancer dans la confection de leur propre laufabrauð, ne doivent pas oublier de faire des petits trous avec une fourchette sur toute la surface avant de le faire frire. Sinon, la pâte risque de gonfler au point d'être méconnaissable et tout risque d'être perdu. 

laufabraud_Höddi-remix.jpg

Les traditions de la veille de Noël en Islande

Les traditions du 24décembre, jour le plus important de la période de Noël en Islande, sont en général suivies avec beaucoup d'attention et de dévotion.  

C’est un moment calme, paisible et privé que les Islandais passent en famille. Souvent, le déroulement de la célébration est quelque peu rigide et ne laisse guère de place à l'insouciance, à l'improvisation dans le programme, ou même à des changements dans le menu. 

Dans de nombreuses familles, le sapin de Noël décoré trône fièrement dans le salon et, s'il y a des enfants dans la famille, la tradition veut que l'on danse autour du sapin en se tenant par la main, en chantant des chants de Noël classiques et en exécutant les mouvements qui vont de pair avec les chansons. 

La radio nationale annonce le début officiel de Noël lorsque l'horloge sonne six heures le soir du 24décembre. C'est le moment où tout le monde échange avec ses proches un Joyeux Noël (ou en islandais, Gleðileg jól).  

Les familles partagent alors le repas de Noël qui est en général à base de viande, le porc et le lagopède étant des choix populaires. Toutefois, depuis quelques années, de plus en plus de gens choisissent des plats végétariens. Pour bon nombre d'entre eux, les pommes de terre caraméliséesdans le sucre sont également un ingrédient essentiel du repas de Noël. 

Les familles ouvrent ensuite les cadeaux disposés sous le sapin de Noël, et les cartes de Noël de la famille et des amis sont lues à haute voix. Les livres sont des cadeaux de Noël très populaires et la tradition d'offrir des livres dans le cadre du Jólabókaflóð est bien vivante.

AdobeStock_306240335.jpg

Reykjavík à Noël

En tant que visiteur en Islande, vous apprécierez que la lumière fasse partie de toutes les célébration de Noël. Des illuminations festives qui ornentTjörnin, le lac au centre de la ville, au chat de Noël géant qui trône au carrefour entre la rue Austurstræti et la rue Lækjargata dans le centre-ville de Reykjavík, il y a assurément plein d’illuminations de Noël qui valent le détour. 

En bas de la rueAusturstræti,vous trouverez une patinoire extérieure éphémère et un marché de Noël sur la place Ingólfstorg. Bien que de taille plus modeste que les marchés de Noël allemands classiques, ce marché en raison de son caractère animé donne à la ville de Reykjavík un air de festival. 

Avec ses rues enneigées et ses cafés accueillants, la visite deReykjavík à Noël est une expérience tout à fait unique, à ne pas manquer. Le Nouvel An n’est pas moins passionnant, lorsque les Islandais repoussent encore plus loin les limites de la célébration de la lumière, avec des feux d'artifice spectaculaires et des feux de joie un peu partout.  

Medium-Icelandair_Reykjavik08.jpg

Le folklore islandais de Noël

L’environnement naturel et l’emplacement géographique de l’Islande ont également façonné son folklore.  

L’obscurité de la période de Noël a fait surgir toutes sortes de créatures effrayantes, dont une bande redoutable de lutins malicieux, 13 au total, une ogresse appelée Grýla et un terrifiant chat de Noël. 

Le chat de Noël et les lutins de Noël

Auparavant, il était coutumier que chaque ouvrier agricole reçoive un nouveau vêtement au moment de Noël, notamment pour le récompenser du travail harassant accompli les semaines précédant Noël, mais aussi pour tenir le jólaköttur (le chat de Yule) à l'écart.  

Cette bête mythique était censée dévorer ceux qui n'avaient rien de neuf à porter pour le réveillon de Noël. C'est pourquoi la tradition veut que les enfants reçoivent un vêtement en cadeau pour l'éloigner. 

yule-lads-illustration-2023.jpg

D’où vient l’idée d’une créature aussi bizarre que le chat de Noël? Les sources de ce folklore remontent à l'époque où les Islandais vivaient dans des maisons en tourbe isolées.  

En pleinhiver, avec l'obscurité croissante et les étranges hurlements venant de l’extérieur, il est facile de comprendre comment le chat de Noël  –  et tous ses compagnons – ont surgi dans l’imagination du peuple islandais. 

De l'ogresse Grýla et de son mari crasseux Leppalúði aux lutins de Noël facétieux qui claquent les portes et volent les bougies, tous ces personnages s'animent dans l'obscurité. 

Il n'est pas surprenant que depuis la construction de maisons modernes en béton bien éclairées, toutes ces créatures se soient apprivoisées et devenues plus amicales. Au lieu de voler et de faire des ravages, les lutins de Noël ont désormais l’habitude de laisser des friandises dans les chaussures des enfants.  

C’est ainsi qu’une tradition a vu le jour: les enfants laissent une chaussure sur un bord de fenêtre dans l’espoir de recevoir une friandise. 

Two white hands pictured unfastening the red ribbon bow on the top of a brown paper packaging parcel which has red and white candy canes decorating it

La façon dont on célèbre Noël a bien changé en Islande. L'électricité ayant remplacé les bougies, nous sommes passés de la faible lueur de la combustion du suif à l'extravagance des illuminations de Noël que nous connaissonsaujourd’hui. 

Pendant les jours les plus sombres de l’année, vous avez envie d'un maximum de lumières. Et Noël en Islande est vraiment une célébration de la lumière. 

Découvrez-le par vous-même lors d’un voyage de Noël en Islande. Chez Icelandair, nous sommes impatients de vous accueillir à bord.