Jólabókaflóð | Icelandair
Pingdom Check
12/05/2023 | 4:00 PM

Jólabókaflóð: le déluge de livres de Noël

A man sits on a beanie reading a book next to the fireplace which is decorated in festive decorations (stockings, presents, fairy lights). The fire is lit and the flames are moving as part of the graphic

Pays de passionnés de lecture, lʼIslande imprime plus de livres par habitant que nʼimporte quel autre pays au monde, et plus de 50% des Islandais lisent plus de huit livres par an. Il nʼest donc pas surprenant que lʼune des traditions de Noël les plus appréciées en Islande tourne autour de la lecture. Jólabókaflóð – dont la traduction la plus proche est «le déluge de livres de Noël» – est une célébration littéraire de Noël qui commence par lʼimpression dʼun catalogue à la mi-novembre et se termine par le don, la réception et la lecture de nouveaux livres la veille de Noël.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que les cadeaux étaient rares et chers à Noël, le papier était lʼun des rares produits de luxe non rationnés. Cela signifie non seulement que lʼimpression de livres était à la fois abordable et accessible, mais aussi que les livres étaient lʼun des rares cadeaux que les familles pouvaient sʼéchanger pendant la période des fêtes.

À la fin de la guerre, lorsque dʼautres produits de luxe sont redevenus disponibles, la tradition qui était devenue si populaire sʼest poursuivie et reste un aspect incontournable du calendrier de Noël islandais. Les célébrations annuelles du Jólabókaflóð commencent par la publication et la distribution du Bókatíðindi, un catalogue des nouvelles publications de lʼassociation des éditeurs islandais qui est distribué gratuitement à lʼautomne dans tous les foyers dʼIslande. Les Islandais choisissent ensuite des livres pour leur famille et leurs amis, échangent les titres choisis la veille de Noël et passent le reste de la soirée à les lire.

LʼIslande est connue pour son folklore, sa mythologie et ses contes Nordic Noir, et certaines des histoires les plus célèbres de lʼIslande mettent en scène quelques-unes des destinations de vacances préférées dʼIcelandair. Alors, prenez une tasse de chocolat chaud ou de jólabland (un mélange pétillant de soda à lʼorange et de malt) si vous voulez vous laisser aller à la tradition, et installez-vous confortablement pendant que nous vous emmenons dans une visite magique de quelques-unes des histoires préférées dʼIcelandair en cette période de Noël.

An aerial shot of a Christmas themed reading set up, with one book open and several others close by and a warm drink next to the open book

Sagas islandaises

Le meilleur endroit pour commencer notre voyage à travers lʼhistoire littéraire de lʼIslande est indéniablement les récits les plus importants et les plus vénérés du pays: les sagas islandaises.

Les sagas sont un corpus unique de littérature médiévale qui compte parmi les plus grands trésors littéraires du monde. Elles couvrent des événements remontant à lʼan 1000 de notre ère - des récits qui ont été écrits entre 1190 et 1320 par une série dʼauteurs dont lʼidentité ne peut être que devinée. 

Le mot islandais «saga» se traduit par «quelque chose de dit» ou «un récit», et les histoires des sagas islandaises sont dʼabord apparues sous la forme de récits oraux transmis de génération en génération. Elles ont ensuite été transcrites sur des manuscrits aux XIIe et XIIIe siècles et sont devenues les œuvres littéraires épiques que nous connaissons et aimons aujourdʼhui.

Bien que les trolls et les fantômes islandais soient présents, les créatures fantastiques ne sont pas le point central de ces histoires. Ils racontent plutôt la vie et les défis de rois, dʼexplorateurs, dʼamoureux, de familles, dʼévêques et de saints, brossant un tableau de lʼhistoire de la vie islandaise telle que nous la connaissons.  

Si vous souhaitez intégrer les sagas à votre voyage en Islande, arrêtez-vous sur la route de Snæfellsnes et visitez le célèbre Centre de peuplement de Borgarnes, à lʼouest du pays. 

Halldór Laxness

Premier et seul Islandais à avoir reçu le prix Nobel de littérature, Halldór Laxness est connu pour sa poésie, son journalisme, ses pièces de théâtre et, surtout, ses romans. 

Si vous souhaitez vous plonger dans lʼœuvre de Laxness, mais ne savez pas par où commencer, beaucoup vous recommandent ses romans en trois parties publiés dans les années 1930: Salka Valka, petite fille d'Islande (parties I et II) ,Gens indépendants, ainsi que Les annales de Brekkukot des années1950. Avec des personnages qui vous plongent dans le tissu même de la vie rurale islandaise et des thèmes variés qui examinent de près les subtilités de lʼexistence humaine, les œuvres de Halldór Laxness incarnent la littérature islandaise dans toute sa splendeur. 

Après sa mort, la maison de Laxness à Gljúfrasteinn a été transformée en musée, avec ses meubles et ses œuvres dʼart toujours intacts. Située à environ 20minutes de route de Reykjavík, elle constitue une étape pratique de votre excursion dans le Cercle dʼOr.

Yrsa Sigurðardóttir

Le Nordic Noir est un genre populaire non seulement en Islande, mais dans le monde entier, et peu dʼauteurs captent lʼattention de leurs lecteurs comme Yrsa Sigurðardóttir. Ses romans policiers percutants sont divisés en deux séries – la série Thóra Gudmundsdóttir et la série Huldar et Freyja. 

La première retrace la vie de lʼavocate Thóra Gudmundsdóttir et sa quête pour élucider certains des meurtres les plus mystérieux du pays. La seconde retrace lʼhistoire du détective Huldar et de la psychologue pour enfants Freyja, et leurs tentatives de sʼattaquer à la montagne d’affaires compliquées tournant autour de jeunes traumatisés et de leur vie. 

Les histoires se déroulent dans toute lʼIslande, en tissant des liens entre les thèmes et les lieux propres au pays. Avec pour toile de fond la ville et la campagne, le monde réel et lʼInternet, la «reine du crime islandais» emmène ses lecteurs dans un voyage à travers les profondeurs les plus glauques de la face cachée de lʼIslande. 

Si vous aimez le Nordic Noir, pourquoi ne pas jeter un coup dʼœil à dʼautres auteurs très connus comme Arnaldur Indriðason et Ragnar Jónasson, pour des histoires tout aussi sombres et riches en suspense.

Alda Sigmundsdóttir

Les livres écrits par Alda Sigmundsdóttir capturent avec amour divers éléments de la culture et de la société islandaises – des questions contemporaines à la mythologie et aux croyances anciennes. Deux livres, The Little Book of the Icelanders at Christmas et The Little Book of Days in Iceland, traitent de lʼenthousiasme des Islandais pour les fêtes de fin dʼannée, ainsi que des événements saisonniers et des vacances en Islande.

Alda a également écrit sur les bizarreries et les idiosyncrasies de la langue islandaise, des conseils et des astuces pour les touristes qui visitent le pays, et des contes folkloriques islandais. Ses livres sont amusants et faciles à assimiler, et constituent le moyen idéal dʼen apprendre davantage sur le peuple islandais.


Alors, peu importe que vous souhaitiez offrir la lecture à vos proches à Noël ou élargir vos propres horizons littéraires, accueillez la magie de Jólabókaflóð dans votre foyer cet hiver. Gleðileg bókajól, joyeux ‘noël-du-livre’!