Le photographe Benjamin Hardman explore les merveilleux paysages hivernaux du nord subarctique. | Icelandair
Pingdom Check
13/01/2020 | 10:00

Les côtes glacées du nord

Le photographe Benjamin Hardman explore les merveilleux paysages hivernaux du nord subarctique.

Connu pour ses hivers rudes, le nord constitue un incroyable cadre pour passer un hiver en Islande. Avec l'épaisse couche de neige qui recouvre la péninsule chaque hiver, les aventuriers en tous genres sont attirés dans la région par la grande variété d'activités hivernales proposées. 

L'hiver dernier, j'ai rejoint deux amis tout au nord, pour un road trip en Tröllaskagi, connu sous le nom de la « Péninsule des trölls » en anglais. Cette superbe région emmène les voyageurs dans une quête sur les routes venteuses des fjörds, des cols de montagne et des falaises spectaculaires plongeant dans la mer, pour explorer un côté unique du paysage hivernal islandais. Dans un cadre blanc aussi rude, l'intérêt passe des couleurs vives des mois d'été aux formations brutes et dynamiques que l'on observe dans les montagnes, visibles uniquement par leurs contours enneigés.

Après avoir pris la direction du nord depuis Reykjavík, nous avons choisi de faire notre première halte à Akureyri pour une session de ski sur les pentes de Hlíðarfjall, l'une des principales stations de ski d'Islande. Le ski est un sport populaire dans le Tröllaskagi. De la visite des campagnes reculées à l'héliski, les options sont presque illimitées. Après une incroyable séance de ski nocturne, nous avons passé quelques jours dans l'ouest de la péninsule et avons traversé les petites villes de Dalvík et Ólafsfjörður avant de rejoindre Siglufjörður. Chaque ville a ses propres singularités, des petits cafés bien douillets aux piscines locales, et vous aurez une bonne idée de ce qu'est la culture islandaise dans ces régions. Je me souviens être allé me baigner dans une piscine locale à Ólafsfjörður une nuit. Alors que nous nous détendions dans les piscines chaudes, chacun d'entre nous a fait un rapide saut dans leur bassin d'eau froide, qui était exceptionnellement glacée au cœur de l'hiver !

Une vue panoramique sur le littoral du nord qui contraste avec la neige fraîchement tombée.

En approchant la côte par l'extrémité nord de la péninsule, nous avons pu profiter d'une vue interminable sur le bleu de l'océan Arctique. En randonnant dans la neige jusqu'à un point de vue surplombant l'eau, il était difficile de comprendre que le prochain morceau de terre était la pointe reculée du nord-est du Gröenland, puis au-delà, le pôle Nord : un monde de glace de la mer Arctique et d'ours polaires. 

Avec la tombée de la nuit, les courtes journées d'hiver passées au nord offrent une ambiance particulière qu'il est difficile de trouver ailleurs. La combinaison des étendues de fjörds et des sommets de montagnes recouverts de neige vous immergera dans ce qui semble être un monde lointain gelé, offrant des nuances de bleus et de blancs où que l'on regarde. 

Randonner dans des conditions hivernales à la recherche d'un point de vue plus élevé sur le fjörd.

Note : les conditions hivernales peuvent être très imprévisibles en Islande. Il est important de vérifier régulièrement l'état de la route au cours de votre périple afin de vous assurer que le réseau routier est praticable et sûr. 

Texte et photos de Benjamin Hardman (Instagram @benjaminhardman

Cet article apparaît dans l'édition Hiver 2020 du magazine Stopover d'Icelandair,.