Pingdom Check
12/09/2019 | 10:00 AM

Noël en Islande - les 13 Trolls (« Yule »)

Si votre mère était une ogresse terrifiante, votre père un ogre paresseux, et que vous viviez dans une grotte froide et crasseuse au fin fond des montagnes, pensez-vous que vous seriez très gentil ? Eh bien, les Trolls islandais ne le sont pas vraiment. Ces frères redoutables sont au nombre de 13, chacun arrivant pendant l'une des 13 nuits précédant Noël pour semer la pagaille dans les foyers islandais. Heureusement, avec le temps, ils semblent avoir tirer quelques leçons de bonnes manières lors de leurs visites dans les maisons islandaises, et de nos jours, ils aiment laisser des petits cadeaux dans les chaussures des enfants sages. 

Rencontrez les Trolls et leurs amis


GRÝLA Une terrible ogresse qui dévore les vilains enfants. La raison pour laquelle elle n'a pas déjà mangé ses propres fils turbulents depuis longtemps reste un mystère.

LEPPALÚÐI (Lappeylooder) le mari bon à rien de Grýla ne mange personne et ne fait pas de bêtises. Il est à l'évidence la brebis galeuse de la famille.

GLUGGAGÆGIR (Le voyeur derrière les fenêtres) Si vous pensez voir un visage hideux à votre fenêtre, c'est certainement lui. Tirez simplement vos rideaux. Il n'est pas méchant.

ÞVÖRUSLEIKIR (Le lécheur de cuillères) Il n'y a pas grand-chose à manger sur les cuillères, donc si vous préférez vous en tenir à cela, vous finirez aussi maigre que lui.

GÁTTAÞEFUR (Le renifleur) Avoir un grand nez est bien pratique pour renifler la nourriture. En particulier les galettes islandaises préparées avant Noël.

BJÚGNAKRÆKIR (Le voleur de saucisses) Veillez à ne pas quitter vos hot-dogs et saucissons des yeux. Sauf les versions vegan, peut-être...

POTTASLEIKIR (Le gratte-pots) Il déteste gaspiller la nourriture, aime racler les casseroles et manger tout ce qui colle au fond et sur les côtés.

GILJAGAUR (Le dadais des ravines) Aime se cacher dans les caniveaux et faire peur aux gens quand ils passent. BOO !

SKYRGÁMUR (Le gobeur de skyr) Celui-là n'a jamais assez de skyr (forme de lait fermenté). Le skyr est un aliment islandais très sain vous savez ! L'avez-vous goûté ?

KERTASNÍKIR (Le mendiant de bougies) Les bougies étaient autrefois fabriquées avec de la graisse, et elles étaient comestibles. Nous n'avons aucune idée de ce que mange ce drôle de personnage de nos jours. 

STÚFUR (Le trapu) Le plus petit des frères a un appétit d'ogre. Ce qu'il préfère, c'est voler les casseroles pour y lécher le gras.

KJÖTKRÓKUR (Le crochet à viande) Le mouton fumé est un mets dégusté à Noël en Islande. Sauf si bien sûr ce frère est arrivé dans le cellier avant vous.

HURÐASKELLIR (Le claqueur de portes) VLAN ! Vous pensez que c'est le vent ? Détrompez-vous ! Le claqueur de portes pourrait être en train de rôder.

JÓLAKÖTTURINN (le chat « Yule ») Loin d'être le genre de petit chaton adorable que vous avez envie de caresser. Il mange tous ceux qui ne portent pas quelque chose de neuf à Noël.

ASKASLEIKIR (Le lécheur de bols) Connu pour voler les bols en bois dans lesquels les islandais mangeaient autrefois. Aujourd'hui, n'importe quel vieux bol IKEA fera l'affaire.

STEKKJASTAUR (Le grumeau des bergeries) Le premier des Trolls qui descend de la montagne a un passe-temps favori : taquiner les moutons. Heureusement pour lui, l'Islande en regorge.

Cliquez ici pour en savoir davantage sur les Trolls « Yule » et comment les rencontrer lors de votre voyage dans le Nord de l'Islande.


Texte de Sigríður Ásta Árnadóttir.

Illustrations de Björn Þór Björnsson.

Cet article est paru dans lemagazine Icelandair Stopover, à l'automne 2019.

Photo de la bannière : Illumination de Jólakötturinn (le Chat « Yule » ou le Chat de Noël) dans le centre-ville de Reykjavík.