Noël en Islande: une célébration nordique | Icelandair
Pingdom Check
12/06/2023 | 11:00 AM

Noël en Islande: une célébration nordique

Comment célébrer Noël aux confins de l’Arctique, au cours d’une période où la lumière du jour dure moins de cinq heures? Excellente question! La réponse la plus évidente est que vous devez illuminer votre maison et profiter de l’ambiance chaleureuse qu’offre cette période. 

Les Islandais accordent une place de choix aux décorations de Noël: ils décorent somptueusement leurs maisons et leurs jardins au début du mois de décembre. Le spectacle multicolore se prolonge généralement jusqu’à la fin de l’année et remonte le moral des habitants durant la période sombre de l’hiver.

Mais le Noël islandais, c’est bien plus que cela! Les lumières, la musique, le folklore et les traditions de Noël en Islande sont autant d’éléments qui rendent cette période exceptionnelle. 

ICE_88154_Livingroom.jpg

Les traditions de Noël en Islande

Les touristes nord-américains et européens se reconnaîtront dans de nombreuses traditions de Noël en Islande, notamment les sapins de Noël qui embellissent les salons, les grandes réunions de famille et les chants de Noël.  

Le Noël islandais se distingue toutefois par certains aspects qui lui confèrent un charme et une atmosphère tout à fait uniques. 

Les lumières de Noël

Autrefois, les bougies étaient l’unique forme de décoration à la portée de l’Islandais moyen. Les chandelles de suif (fabriquées à base de graisse fondue de bœuf ou de mouton) brûlaient intensément pendant la période de Noël.  

Ces lumières étaient généralement utilisées lors d’occasions spéciales et suscitaient un esprit de fête chez les Islandais, tout en rendant les rigueurs de l’hiver un peu plus supportables.  

À partir du XIXesiècle, de nombreux enfants recevaient une bougie en guise de cadeau de Noël. Selon toute vraisemblance, cela expliquerait pourquoi Kertasníkir (le mendiant de bougies), l’un des 13 vilains lutins de Noël, fait son apparition en ville le 24décembre. 

Downtown Reykjavik, in Austurvollur park square, lit up with festive cheer and families gathering around a large lit up Christmas tree L’arbre de Noël d’Oslo à Austurvöllur, Reykjavik. Crédit photo: Visitez Reykjavík/Ragnar Th.

Dédicaces radio

Autrefois, il fallait un certain temps pour qu’un message entre deux Islandais parvienne à destination. Le périple était long et pénible, car il fallait se frayer un chemin à travers une région sauvage avec des routes non pavées.  

Avec la création de la radio nationale, RUV, en 1930, les Islandais ont acquis un moyen de communication commun. Dès lors, l’on a commencé à lire les vœux de Noël à la radio. 

Au départ destinée aux parents éloignés, la lecture des vœux de Noël à la radio est rapidement devenue un rituel culturel.

Jusqu’à ce jour, la quasi-totalité des programmes radio du 23décembre est consacrée aux vœux de Noël, et de nombreux Islandais se laissent bercer par ce discours festif. 

Web_image-ICE-86821-IS-Jolamynd-2560x1440.jpg

La musique de Noël en Islande

Si vous écoutez la radio en Islande, vous remarquerez qu’elle est généralement envahie par la musique de Noël dès le début du mois de novembre.  

Bien entendu, les Islandais ont leur propre répertoire de chansons de Noël, qui va des airs folkloriques festifs transmis de génération en génération aux musiques pop italiennes, britanniques et américaines qui ont été adaptées et/ou traduites en islandais. 

Les chansons folkloriques traditionnelles

Les mélodies folkloriques transcendent les frontières nationales. Ainsi, de nombreuses chansons de Noël interprétées par les enfants et les parents pendant les fêtes de fin d’année en Islande ne sont que des versions locales de mélodies connues dans toute l’Europe et au-delà.

Parfois, les paroles transcrites sur papier après des siècles de transmission orale semblent être le résultat d’un mauvais jeu de téléphone. 

Dans le chant traditionnel «Jólasveinar ganga um gólf», les paroles peuvent être traduites approximativement comme suit: 

«Les lutins de Noël déambulent sur le sol
Avec un bâton d’or à la main
Leur mère balaie le sol
Et les frappe avec une baguette»

L’interprétation de ces paroles est incertaine, mais le charme de ce chant réside dans la liberté d’esprit qu’il suscite et son caractère évolutif. 

La musique de Noël moderne en Islande

Au cours des dernières décennies, les musiciens islandais ont pris l’habitude de reprendre des chansons étrangères et de les présenter comme de la musique de Noël islandaise, même lorsque la musique originale n’avait rien à voir avec les fêtes de fin d’année.  

Bien souvent, ces mélodies sont tirées de la scène musicale italienne et adaptées à l’auditoire islandais.  

Vous pouvez écouter de la musique de la période des fêtes en Islande sur Spotify et voir si vous reconnaissez l’une des mélodies. 

Les traditions culinaires de Noël en Islande

Les Islandais savourent une grande variété de plats et de boissons saisonniers au cours des semaines précédant Noël.  

Généralement, les familles préparent diverses sortes de biscuits et dégustent la boisson de Noël la plus populaire au niveau national: le Malt og appelsín. Il s’agit d’un mélange de Maltextrakt, une boisson maltée sucrée produite localement, et d’Appelsín, une boisson gazeuse non alcoolisée aromatisée à l’orange.  

Ces délices sucrés sont consommés par les Islandais tout au long de la période des fêtes, partagés en famille et entre amis dans la chaleur réconfortante de la maison. 

Il existe également des rencontres spécifiques appréciées par un grand nombre de personnes. Chef parmi eux, la fabrication du laufabrauð islandais et la consommation d’ailes de raie durant la fête de Þorláksmessa. 

AdobeStock_237422275.jpg

Þorláksmessa

Le 23décembre, jour connu sous le nom de Þorláksmessa, de nombreux Islandais se régalent de raie fermentée en l’honneur de Þorlákur Helgi, un saint du XIIesiècle qui fut sanctifié pour cette journée après sa mort en 1193.  

Cette célébration peut sembler inhabituelle, mais le 23décembre était considéré comme le dernier jour de l’Avent en Islande, un jour qui marquait la fin d’une période de jeûne. La tradition veut qu’aucune viande ne soit consommée avant le début de Noël.  

La participation à Þorláksmessa n’est pas pour les âmes sensibles. Ce plat traditionnel à base de poisson dégage une odeur âcre qui imprègne à la fois l’espace où il est cuit et les cheveux et vêtements des convives. Selon la légende, la consommation de ce poisson odorant rendait le repas de Noël encore plus appétissant. Mais, cette odeur n’est pas une raison de ne pas perpétuer la tradition, bien au contraire! 

Laufabrauð

Une autre tradition de Noël typiquement islandaise est la fabrication et la dégustation d’un pain plat fin et croustillant appelé laufabrauð (qui se traduit par «pain feuille», un nom qui fait référence au fait que cet aliment a l’apparence d’une feuille).  

Les familles se réunissent au cours de l’Avent pour créer de magnifiques motifs décoratifs sur leurs laufabrauð, ce qui prend beaucoup de temps. La préparation de ces délicieuses pâtisseries est une véritable affaire familiale. En effet, le laufabrauð est devenu un incontournable du repas de Noël dans de nombreuses familles islandaises.  

Les touristes peuvent en trouver dans les supermarchés et les boulangeries, mais ceux qui souhaitent s’essayer à la préparation de leur propre laufabrauð ne doivent pas oublier de faire de petits trous sur toute la surface à l’aide d’une fourchette avant de commencer la cuisson. Sinon, la pâte risque de gonfler au point d’être méconnaissable et tout peut être perdu. 

laufabraud_Höddi-remix.jpg

Les traditions du 24décembre en Islande

Les traditions du 24décembre, le jour le plus important de la période de Noël en Islande, ont tendance à être suivies avec beaucoup d’attention et de dévotion.  

C’est un événement calme, paisible et privé au cours duquel les Islandais se réunissent en famille. La plupart du temps, le programme est assez serré et laisse peu de place à des réjouissances non calculées, à l’improvisation ou même aux changements de menu. 

Dans de nombreuses familles, le sapin de Noël décoré trône fièrement dans le salon et, s’il y a des enfants dans la famille, la tradition veut que l’on danse autour du sapin en se tenant par la main, en interprétant des chants de Noël classiques et en faisant des mouvements pour accompagner les chansons. 

La radio nationale annonce le début officiel de Noël à dix-huit heures dans la soirée du 24décembre, date à laquelle tout le monde souhaite à ses proches un Joyeux Noël (ou en islandais: Gleðileg jól).  

La famille se réunit autour d’un repas de Noël généralement composé de viande, le porc et le lagopède étant des choix prisés. Toutefois, il est à noter que ces dernières années, de plus en plus de personnes optent pour un repas végétarien. Pour bon nombre de personnes, les pommes de terre rôties au sucre sont également un élément essentiel du repas de Noël. 

La famille ouvre ensuite les cadeaux empilés sous l’arbre de Noël, et les cartes de Noël de la famille et des amis sont lues à haute voix. Les livres constituent un cadeau très apprécié. En effet, la tradition veut que l’on offre des livres à Noël lors du Jólabókaflóð (le déluge des livres).

AdobeStock_306240335.jpg

Reykjavík à Noël

Pour les touristes qui visitent l’Islande, la célébration de la lumière est une expérience agréable pour tous. Des lumières festives qui ornent Tjörnin, le lac situé au centre-ville, au grand chat de Noël placé au point de rencontre entre Austurstræti et Lækjargata, dans le centre de Reykjavík, il y a certainement beaucoup de lumières de Noël à admirer. 

En poursuivant votre route sur Austurstræti, vous trouverez une patinoire temporaire en plein air et un marché de Noël sur la place Ingólfstorg. Bien que de taille plus modeste que les marchés de Noël allemands classiques, l’animation de la place donne à la ville de Reykjavík un air de festival. 

Les rues enneigées et les cafés accueillants sont autant d’éléments qui font de la visite de Reykjavík à Noël une expérience magique à ne manquer sous aucun prétexte. Le Nouvel An n’est pas moins passionnant: les Islandais poussent encore plus loin la célébration de la lumière en proposant des feux d’artifice spectaculaires et des feux de joie locaux.  

Medium-Icelandair_Reykjavik08.jpg

Le folklore de Noël en Islande

L’environnement naturel et la situation géographique de cette île ont contribué à façonner son folklore.  

L’obscurité de la période de Noël a fait surgir toutes sortes de créatures effrayantes, parmi lesquelles une redoutable bande de lutins de Noël (13 au total), une ogresse nommée Grýla et un terrifiant chat de Noël. 

Le chat de Noël et les lutins de Noël

Auparavant, il était de coutume que chaque ouvrier agricole reçoive un nouveau vêtement à Noël, en partie pour le récompenser du travail pénible des semaines précédant Noël, mais aussi pour tenir le jólaköttur (le chat de Noël) à l’écart.  

Cette bête mythique avait la réputation de dévorer ceux qui n’avaient rien de neuf à porter pour le réveillon de Noël. C’est pourquoi la tradition veut que les enfants reçoivent un vêtement en cadeau pour l’éloigner. 

yule-lads-illustration-2023.jpgD’où vient l’idée d’une créature aussi étrange que le chat de Noël? Les racines de ce folklore remontent à l’époque où les Islandais vivaient dans des maisons en tourbe isolées.  

En plein hiver, avec l’obscurité qui s’installe et les bruits étranges qui résonnent à l’extérieur, il est facile de comprendre comment le chat de Noël – et tous ses compagnons – sont nés dans l’imaginaire du peuple islandais. 

Que ce soit l’ogresse Grýla et son mari répugnant Leppalúði, ou les petits lutins effrontés de Noël qui claquent les portes et volent les bougies, tous ces personnages prennent vie dans l’obscurité. 

Il n’est pas surprenant qu’avec l’arrivée des maisons modernes en béton et bien éclairées, toutes ces créatures se retrouvent apprivoisées et plus amicales. Au lieu de voler et de faire des ravages, les lutins de Noël ont désormais l’habitude de laisser des cadeaux dans les chaussures des enfants.  

C’est ainsi qu’est née une tradition selon laquelle les enfants laissent une chaussure sur le rebord d’une fenêtre, dans l’espoir de recevoir un petit cadeau. 

Two white hands pictured unfastening the red ribbon bow on the top of a brown paper packaging parcel which has red and white candy canes decorating it

La célébration de Noël en Islande a beaucoup évolué. Le remplacement des bougies par l’électricité a fait passer de la petite lueur émanant du suif brûlant à l’extravagance des lumières de Noël multicolores que nous connaissons aujourd’hui. 

Pendant les jours les plus sombres de l’année, vous avez besoin d’un maximum de lumière. En Islande, Noël est véritablement une fête de la lumière. 

Découvrez-le par vous-même lors d’un voyage de Noël en Islande. Chez Icelandair, nous avons hâte de vous accueillir à bord!